Asthenaria Nosfe Index du Forum
Asthenaria Nosfe
Le forum de l'armada Asthenaria Nosfe.
 
Asthenaria Nosfe Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Voyage Au Japon LA FEMME ET LrsquoAMOUR French Edition ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Asthenaria Nosfe Index du Forum -> Asthenaria Nosfe -> Asthenaria Nosfe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zednai


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2016
Messages: 103
Localisation: Montpellier
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Juil - 03:11 (2017)    Sujet du message: Voyage Au Japon LA FEMME ET LrsquoAMOUR French Edition Répondre en citant


Voyage au Japon: LA FEMME ET L’AMOUR (French Edition)
by André Bellessort
rating: ( reviews)


->>->>->>DOWNLOAD BOOK Voyage au Japon: LA FEMME ET L’AMOUR (French Edition)
READ BOOK Voyage au Japon: LA FEMME ET L’AMOUR (French Edition)


Extrai:

Ne croyez pas à un paradoxe de globe-trotter : ce qu’il y a de meilleur dans le Japonais, c’est la Japonaise. Non seulement le vieux Japon artistique et religieux n’a rien produit de plus achevé que l’âme de ses femmes, mais, qualités ou défauts, l’idée que nous nous faisons de la femme est comme l’essence même de son ancienne civilisation.

Ce peuple enfant, comme on l’a tant de fois nommé, est surtout un peuple femme. Entrez dans un intérieur japonais : de vagues parfums, le choix d’une fleur, la préciosité d’un bibelot rare, la physionomie mobile et capricieuse des choses semblent vous y révéler la présence d’une femme. Votre hôte vient à vous, et dans sa façon de saluer, de sourire, de parler, dans ses manières, dans leur je ne sais quoi d’infaillible et charmant, dans ce parfait mélange d’étiquette et de simplicité, vous croyez lire toute une éducation faite par des femmes, sous leurs yeux maternels ou amoureux. Regardez ses mains, le chef-d’œuvre de la race : petites, minces, nerveuses et douces, des mains d’adolescente qui garderont jusqu’au dernier jour leur souple élégance et comme la délicatesse de tous les objets d’art qu’elles ont caressés. Quelle science de l’éventail ! Quelle jouissance pour elles à palper les belles étoffes ! Et ces mains qui savent être cruelles, avec quelle sûreté légère elles pansent les blessures d’un ami ! Elles sont agiles, discrètes, officieuses, merveilleusement habiles à nous tendre des pièges où trébuche notre vanité Car la vanité des Japonais, qui est immense, ne les aveugle jamais au point d’oublier la nôtre et de ne pas la surprendre.

Comme les femmes, ils ont un invincible désir de plaire, même à ceux dont ils pourraient négliger la conquête. Leur coquetterie n’a pas besoin pour s’exercer d’un intérêt précis : il leur suffit que ses petites victoires les confirment dans la bonne opinion qu’ils nourrissent d’eux-mêmes. Puis elles assurent autour d’eux cette harmonie des apparences nécessaire à leurs sens délicats. En ce monde où les moindres sensations ont un retentissement mystérieux et profond, il importe que les oreilles ne soient déchirées d’aucune parole violente ni les yeux offusqués d’aucun geste excessif. Ne raillez pas leurs théologiens, s’ils connaissent mieux peut-être que les livres sacrés la valeur esthétique des plis d’un vêtement, ni leurs philosophes s’ils attachent le même prix au style d’un bouquet qu’à l’ingéniosité d’une pensée nouvelle. C’est par cette finesse de tact, cette perception voluptueuse ou douloureuse des détails les plus subtils qu’ils sont vraiment originaux et que s’accuse leur génie féminin.

Songez aussi qu’ils n’inventent rien, mais qu’ils accommodent les inventions d’autrui à leur humeur, parfois exquise. Leur histoire intellectuelle n’est, comme souvent celle des femmes, que le roman de leurs amours. Ils se sont épris du Chinois et durant des siècles, ils ont japonisé des chinoiseries. Aujourd’hui l’Européen leur a tourné la tête. Et leur promptitude d’assimilation donne à leur curiosité un faux air de sympathie et d’abandon. Mais leur docilité superficielle recouvre un lent travail de déformation, et, dans les images qu’ils nous renvoient, nous reconnaissons les traits de cette race prenante et fuyante, où je ne sache pas qu’aucune manifestation artistique, littéraire, philosophique ait dépassé l’étendue de l’intelligence féminine. Ajoutez enfin leur étrange amalgame de naturel et d’artifice, leur inconstance, leurs engouemens, et la perpétuelle énigme de leur sourire. Qu’on pénètre dans leurs maisons ou dans leurs âmes, c’est la femme invisible qui nous attire en eux.

La bible des samuraïs proclamait que « la femme est aussi bas que la terre, l’homme aussi haut que le ciel. » ...


Details:
rank:
price: $3.69
bound: 104 pages
publisher:
lang: French
asin: B06XFMRT1G
isbn:
weight:
filesize: 275 KB



Voyage au Japon: LA FEMME ET L’AMOUR (French Edition) André Bellessort
Voyage au Japon: LA FEMME ET L’AMOUR (French Edition) mobile ebook





48a4f088c3





Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Juil - 03:11 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Asthenaria Nosfe Index du Forum -> Asthenaria Nosfe -> Asthenaria Nosfe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com